Sélectionner une page

Pour une personne souhaitant commencer un travail sur soi, pour comprendre et dépasser une préoccupation quotidienne, une démotivation qui devient dure à vivre, des difficultés à se structurer et à décider, ou des soucis relationnels, se lancer à la recherche d’un professionnel de la relation d’aide peut paraître ardu de prime abord. Cela nécessite du discernement, ainsi qu’un réel investissement personnel. Trouver la « bonne personne », un psychothérapeute empathique ou une personne formée en développement personnel, c’est à dire un professionnel qui sera amené à écouter et accompagner une personne à traverser un moment difficile, comment choisir et selon quels critères ? La psychothérapie ainsi que les approches de développement personnel sont-elles efficaces ? Quand et comment peut-on y avoir recours ?

Tout d’abord, décider de se faire aider et consulter nécessite la prise de conscience que l’on éprouve un problème dans sa vie. Cela n’est pas évident, car dans certaines problématiques comme le burn-out, le déni empêche la reconnaissance du syndrome et de ses symptômes. Le premier pas vers la guérison et un mieux être est l’acceptation. Se faire aider et accompagner doit se décider librement, un proche ne peut pas le faire à la place ni décider à la place de la personne, même si cela part d’une bonne intention. Car il ne s’agit pas d’une prise en charge extérieure, mais d’un désir intérieur de vouloir aller mieux et se défaire de mécanismes et croyances qui sont aliénantes et sources de souffrances. La motivation et l’engagement personnel est primordial. Le champ de la psychothérapie et du développement personnel est très vaste, et peut accompagner une diversité importante de troubles, mais sans désir intérieur du sujet de vouloir véritablement se sortir d’une impasse, le professionnel ne pourra suppléer à cette motivation.

A partir de cette décision, la personne qui souhaite se faire aider a le choix entre plusieurs métiers : le médecin psychiatre, le psychologue, le psychothérapeute ou une personne formée en développement personnel et relation d’aide. Le choix va également se porter entre les approches qui sont nombreuses : thérapies brèves, existentielles et humanistes, cognitives et comportementales, psycho-corporelles, analytiques, systémiques et interactionnelles. Il est vivement conseillé de faire appel à un professionnel formé et continuant de se former, et qui suit un code de déontologie.

En demandant conseil autour de soi, à ses amis, à son médecin généraliste, en cherchant sur internet, ou dans une salle d’attente d’un praticien de santé, les pistes seront nombreuses pour trouver le professionnel adéquat. Il faudra alors prendre alors le temps de se renseigner et de peser le pour et le contre. Cela permettra de sauter le pas et de prendre un premier rendez-vous. Lors de la rencontre avec le professionnel choisi, il est important de s’écouter, de clarifier ses attentes et ses besoins, de trouver le rythme et la forme qui convient et d’intégrer le cadre thérapeutique proposé. Evaluer les qualités d’écoute, les pistes thérapeutiques proposées et oser se faire confiance, permettra de plonger dans le travail intérieur et personnel, tout en gardant à l’esprit d’avoir un professionnel compétent en face de soi, mais qui n’est ni un ami, ni un confident, mais une personne expérimentée qui saura faire avancer le sujet, et le confronter si nécessaire.

Une séance en Accompagnement Structurel

L’accompagnement structurel est une voie nouvelle et logique, issue de la thérapie psycho-corporelle et de l’anthropologie. Le matériel de base est la parole. Les séances se déroulent de manière classique, par un dialogue verbal face à face. À travers une relation de confiance, de non jugement et dans un climat de sécurité, le travail permet des prises de consciences, des déblocages, et amène à renoncer à des croyances limitantes. Des nouveaux outils de compréhension logiques peuvent être transmis au cours d’une séance, qui permettent des découvertes et un regard nouveau sur les événements, des changements de comportement, ainsi qu’à des ouvertures relationnelles et professionnelles. Mais plus encore, l’accompagnement structurel permet d’accéder au sens tout en accomplissant notre véritable nature humaine, qui est physique, psychique, intellectuelle et spirituelle.